Association des Enseignants d'E.P.S.           

AEEPS TOULOUSE

Accueil

Bilan Résumé du Stage

 

1. Stage de Cirque     word.gif (1065 octets)

Stage de cirque du 25 janvier 2003

Suite au succès de l’an passé ou nous étions 25 participants,

nous avons renouvelé le week-end cirque avec Anne Hébrau.

Cette année nous n’étions que 11 au départ

Nous avons utilisés les installations de l’U F R STAPS et tout leur matériel, ce qui nous a permis de survoler toutes les disciplines circassiennes.

En 3 demi-journées, par une pratique intense d’une part et la démarche pédagogique d’Anne d’autre part, nous repartons avec un bagage suffisant me semble t-il pour se lancer dans un cycle avec des élèves.

Un étudiant spécialiste du jonglage Sébastien Mira est venu compléter notre initiation

Le groupe s’est régalé et nous remercions nos intervenants.

cirque_03_01_m.jpg (3133 octets)  cirque_03_02_m.jpg (3045 octets)  cirque_03_03_m.jpg (2866 octets)  cirque_03_04_m.jpg (2687 octets) cirque_03_05_m.jpg (2139 octets)  cirque_03_06_m.jpg (2145 octets)  cirque_03_07_m.jpg (2824 octets)

 cirque_03_08_m.jpg (2070 octets)  cirque_03_09_m.jpg (2128 octets)  cirque_03_10_m.jpg (2507 octets)  cirque_03_11_m.jpg (2671 octets)  cirque_03_12_m.jpg (2612 octets)  cirque_03_13_m.jpg (2624 octets)  cirque_03_14_m.jpg (2606 octets)

STAGE CIRQUE AEEPS :

le projet en arts du cirque en milieu scolaire

Présentation des intervenants :

Démarche

Objectif du stage : Aborder l’activité cirque à partir de la notion de projet artistique.

Moyens : présentation et expérimentation de situations pédagogiques pouvant déboucher sur l'élaboration d'un projet artistique. (Une par demi-journée). Apport de progressions techniques dans différents arts du cirque.

Remarque : ce compte-rendu vient compléter le précédent, diffusé sur le même site internet en janvier 02. Seuls sont donc ajoutés les éléments complémentaires.

A ne pas oublier dans un cycle APA

-partir du mouvement ou de la technique cirque pour ensuite la modifier et l’organiser en fonction d’un thème.

-partir d’un thème pour choisir les mouvements et la composition.

Ces 2 démarches peuvent être présentes selon les moments de la construction d’un numéro.

REPERES, PROGRESSIONS TECHNIQUES

Jeu d’acteur

Préambule

Les situations de jeu d’acteur qui suivent, peuvent être proposées en tant que telles ou combinées à des séances de jonglage, acrobatie...

Objectifs :

Sens de la progression

Situations

Situation combinée : Jonglage collectif et jeu d’acteur 

Etape 1 :

Objectifs : Colorer émotionnellement un enchaînement technique pour donner du sens au propos

-Jonglage à une balle à grain : création d’une routine intégrant différentes familles du jonglage ( lancer, rouler, bloquer, rebond, conduire : rapport à l’espace spécifique pour chacune)

Inventer individuellement I lancer avec une partie autre que la main 1 mouvement balle tenue, un rouler sur le corps, un lancer, un rebond sur une partie du corps, un lancer puis rattraper avec une partie du corps autre que la main

Consigne : ne pas se contenter d’une manipulation distale, mais faire participer l’ensemble du corps

Pour chaque famille de lancer, proposer un état défini :

Etape 2 :

- Reprendre l’enchaînement à une balle fait individuellement. Par groupe, décider d’un bruitage par mouvement qui définit une qualité commune (le geste est différent pour chaque individu mais l’énergie est la même pour le groupe).

Jonglage Individuel et collectif 

(situations proposées par Benjamin Mira)

FIL, éléments de progression

Marches

Equilibres

Tours

Changements de niveau

Sauts

Travail à deux

Consignes

BOULE, éléments de progression

Combinaisons avec d'autres objets

Travail à plusieurs

PLANCHE à ROULEAU, éléments de progression

Combinaisons avec d'autres objets

Travail à plusieurs

Sécurité :

Démarche

Consignes

Tissu

Exemples de progression

Contacts et Portés

Définition

Le porté est un cas particulier des contacts. Il y a contact quand plusieurs danseurs se touchent. Il y a porté dès qu’il y a un échange de poids du corps (dépendance entre danseurs) : " si j’ai besoin de l’autre pour faire mon action et/ou si l’autre a besoin de moi pour faire son action, c’est qu’il y a porté ".

Objectifs :

Sens de la progression

Consignes, conseils généraux

1°ETAPE : tester différentes formes de portés

Tester différentes formes de contrepoids :

Créer des contrepoids :

Tester différentes formes de " porteur passif " :

Le voltigeur propose un saut de son choix. Le porteur choisit comment il va amplifier ce saut (il ne bloque pas le saut, mais il peut le faire durer, modifier la trajectoire ...)

Le voltigeur saute sur le porteur qui le bloque contre lui. Le saut peut-être imposé (saut extension ou saut " princesse ") ou au choix du voltigeur. Trouver une suite au porté en passant par une ou plusieurs figures. Possibilité d’intervertir les rôles ou de terminer sur un porté passif.

2ème°ETAPE : composition à partir des portés

Construction d’un numéro à partir du texte de Musset issu de " on ne badine pas avec l’amour " en intégrant un porté de chaque sorte.

Il est important d’avoir créé les formes avant de donner le thème pour ne pas tomber dans des formes stéréotypées, correspondant à des clichés.

Exemple de contraintes pour favoriser la création

En fin de cycle, et en adaptant les consignes suivant ce qui aura été travaillé, il est possible de demander aux élèves la production d’un numéro intégrant les contraintes suivantes :

Par groupes : choisir un objet et une balle

Composer en intégrant :

Intégrer :

Tirer au sort

Documents utilisés

Discographie

Bibliographie

Sites et adresses internet

1001 figures de jonglerie

Stage "cirque" (approfondissement), documents de travail pour les journées de formation animées par Cécile Vigneron et Thierry Magot (457 Ko)

Adresses pour achat matériel

Images 2002          Rapport 2002